D’où qu’ils sont les hommes matures qui savent vraiment gérer un pays?

On a un gouvernement dis donc! Et pour fêter ça, le quotidien belge Le Soir titre : « Gouvernement fédéral: des jeunes, des femmes, des néophytes – un casting insolite ». Mais nous rassure en chapeau: « Cela s’explique ». Ouf que ça s’explique. Encore un peu ça s’expliquait pas. Mais non, ça s’explique. Bon, je serai brève parceContinuer la lecture de « D’où qu’ils sont les hommes matures qui savent vraiment gérer un pays? »

D’où la question de l’IVG elle est pas vite répondue ? (Dis-moi que t’as la ref sinon on dirait juste que j’ai raté mon titre)

Je ne comprends sincèrement pas. Ou plutôt, je n’arrive pas à comprendre ça autrement que comme un petit vent de panique à l’idée de perdre un peu de contrôle sur nos utérus. Petit tour d’horizon de la mauvaise foi argumentative à l’œuvre autour de la question.

D’où les femmes sont bonnes en cuisine sauf quand c’est payé?

«Etoiles de mères: Quatre mamans de chefs nous livrent une des recettes qu’elles leur ont apprises». Un article typiques de fête des mères. Sexisme nauséabond sur son lit de foutage de gueule, qui veut?

D’où t’as cru qu’en confinement tu pouvais arrêter de t’épiler la chatte, meuf?

Mais ouais, t’as cru quoi ? Tu pensais que là, en période de pandémie, t’avais le droit d’arrêter d’être bonne ou quoi ? Aller hop, on fait son heure de yoga et on adapte sa routine beauté, bande de feignasses.

D’où la condamnation de Weinstein, c’est le triomphe de #MeToo?

Vous avez probablement vu comme moi passer la victoire, le triomphe, la consécration pour #MeToo : la condamnation de Harvey Weinstein. Mais d’où? Je n’arrive pas à me réjouir d’une décision de justice qui devrait juste tomber sous le sens.

D’où la RTBF titre « Procès Weinstein : victimes d’un pervers sexuel ou opportunistes consentantes »?

Euh la RTBF… Faut qu’on cause. C’est quoi ce titre? « Procès Weinstein : victimes d’un pervers sexuel ou opportunistes consentantes? » Ça va, on est bien détendu de la nouille à c’que j’vois. Déso de te déranger dans ton questionnement binaire hein, mais… la violence de cette question.