D’où on va barboter dans une piscine de male tears avec les 3 mecs et demi qui gagnent moins que leur femme ?

Une « surprenante étude » relayée par Le Monde nous apprend exactement rien du tout sur l’état actuel du patriarcat. Enfin si, que c’est « dur dur d’être dominant », ou plus précisément que « être dominant c’est ma passion et si je le serais pu je serais tout chagrin ». Et le Monde te fout ça peinard en mode percéeContinuer la lecture de « D’où on va barboter dans une piscine de male tears avec les 3 mecs et demi qui gagnent moins que leur femme ? »

D’où j’ai rien à dire un 25 novembre ?

Aujourd’hui c’est la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Et je me tais. Allez pas croire que je m’en fous. Allez pas croire que j’ai rien à vous dire. Allez surtout pas croire que je pense pas à vous, à nous. Je fais que ça. Je sens depuis plusieurs joursContinuer la lecture de « D’où j’ai rien à dire un 25 novembre ? »

D’où qu’ils sont les hommes matures qui savent vraiment gérer un pays?

On a un gouvernement dis donc! Et pour fêter ça, le quotidien belge Le Soir titre : « Gouvernement fédéral: des jeunes, des femmes, des néophytes – un casting insolite ». Mais nous rassure en chapeau: « Cela s’explique ». Ouf que ça s’explique. Encore un peu ça s’expliquait pas. Mais non, ça s’explique. Bon, je serai brève parceContinuer la lecture de « D’où qu’ils sont les hommes matures qui savent vraiment gérer un pays? »

D’où c’était ça tes excuses, Roméo?

Et sinon ça va les excuses de merde? Tu touches une femme sans son consentement et t’es applaudi parce qu’au moins t’as dit « déso »? En fait la barre est tellement basse qu’on doit se contenter de ce torchon qui n’admet rien, minimise et tente quand même d’avoir le beau rôle, c’est ça ? Merci maisContinuer la lecture de « D’où c’était ça tes excuses, Roméo? »

D’où Kaufmann vient poser ses couilles sur la table?

[TW violences conjugales et viol. Discours mascu. Responsabilisation des victimes.] J’ai écouté l’épisode des Couilles sur la Table avec Jean-Claude Kaufmann. Comment j’ai pas trop trop aimé. J’ai eu envie de casser des choses. J’ai mis du temps à comprendre ce qui se passait, j’étais pas prête. Puis j’ai eu envie de débriefer thérapeutiquement. ViensContinuer la lecture de « D’où Kaufmann vient poser ses couilles sur la table? »

D’où tu sais réfléchir sauf pour tirer des conclusions ?

Y’a une place spéciale en enfer (c’est une expression, détends-toi) pour les gens qui ont toutes les cartes en main pour comprendre la situation et ses conséquences sur des gens qui ne sont pas elleux, et qui choisissent (car il s’agit bien à ce stade d’un choix) d’en tirer des conclusions erronées. Parlons du confort de ton « pas d’amalgames », veux-tu?