D’où Naomi Osaka paye notre allergie au consentement ?

Naomi Osaka a refusé de faire quelque chose que d’autres ont très envie qu’elle fasse. Et c’est inaudible, inacceptable. Le traitement médiatique de ce refus est édifiant. Parce que si certain·es ânonnent maintenant fièrement, l’index levé, « non : c’est non », comprendre que le consentement est une question de respect plus englobante c’est genre pas gagné du tout.

D’où un juge refuse d’admettre que les footballeuses sont moins bien payées?

En mars 2019, l’équipe féminine de foot US décide d’attaquer la USSF car elles ne sont pas payées autant que les hommes. Ça y est t’sais, les meufs elles gagnent deux coupes du monde, elles croient que ça y est.