Bingo time : pourquoi, comment, de quoi, j’ai pas compris, tu m’expliques ?

Se prononce aussi: Comment t’épelles « théorie du genre »? / de quoi ça parle l’article? / tu peux ré-expliquer, mais en mieux, en vite et avec des images? Contexte: « Salut miss, je travaille sur un projet pour lequel je vais être payé et j’ai besoin de pomper ton travail gratos, t’aurais une 3 journées max àContinuer la lecture de « Bingo time : pourquoi, comment, de quoi, j’ai pas compris, tu m’expliques ? »

D’où Salut nan c’est pas cool?

Après m’être auto-décerné l’Oscar du titre le plus flemmard du monde, j’aimerais me pencher sur le cas James Darle, accusé de viol, et la demande insistante qu’on lui foute la paix parce qu’il s’est excusé. James Darle, membre du groupe Salut C’est Cool, a révélé publiquement qu’il était accusé de viol, d’après lui, sur demandeContinuer la lecture de « D’où Salut nan c’est pas cool? »

D’où faut refaire un warning général dès qu’on dépasse les 20°C?

J’avais écrit ce texte sur Facebook l’été dernier. Mais comme me l’a aimablement rappelé un connard dans le tram ce matin, nous baver dessus, c’est chaque année à la mode. Si je peux me permettre deux trois précisions. On s’en fout de ton avis sur notre tenue ni comment tu nous trouves bonne ou pasContinuer la lecture de « D’où faut refaire un warning général dès qu’on dépasse les 20°C? »

D’où Naomi Osaka paye notre allergie au consentement ?

Naomi Osaka a refusé de faire quelque chose que d’autres ont très envie qu’elle fasse. Et c’est inaudible, inacceptable. Le traitement médiatique de ce refus est édifiant. Parce que si certain·es ânonnent maintenant fièrement, l’index levé, « non : c’est non », comprendre que le consentement est une question de respect plus englobante c’est genre pas gagné du tout.

D’où ta baise, elle est pleine d’erreurs?

7sur7, le site d’actu qui a à coeur de nous « informer avec sérieux sans se prendre au sérieux » s’est effectivement bien payé notre gueule avec son « 8 choses que les femmes ont tendance à faire au lit qui énervent particulièrement nos chéris. Oups… ». Bon, déjà, non, pas « oups », mais « what the actual fuck ».

D’où tu parles de sublime toi ?

Point rapide sur la sortie abrutie de Fabien Lecoeuvre. Le monsieur trouve que la chanteuse Hoshi n’est pas à son goût. Il trouve qu’elle n’est pas à son goût, publiquement, à la radio. Le monsieur trouve qu’elle est décidément très talentueuse, ha ça oui, mais par contre est-ce qu’elle aurait pas envie d’utiliser quelqu’un deContinuer la lecture de « D’où tu parles de sublime toi ? »

D’où je vis seule (et pour toujours, j’espère)?

J’ai toujours perçu le fait de vivre avec mes partenaires comme une fin en soi. Jusqu’à ce que ça se mette autrement, et que la question ne se pose plus. Petit débrief très personnel d’un choix, d’un privilège et d’une raison d’être du féminisme.

D’où c’est toujours les mêmes qui décident?

Petit point haleine-fraîcheur sur la non-mixité de fait dans les espaces de décision. Après le 422è conseil de concertation Covid entre mecs blancs, je vous invite à venir chercher votre dignité à l’accueil et à prendre note au passage des points suivants. 1. L’hypocrisie qui veut que ça chiale à la censure, l’exclusion, le cétropadujeu,Continuer la lecture de « D’où c’est toujours les mêmes qui décident? »

D’où #MeToo c’est ton argument de vente?

Je suis tombée sur un article écrit par un mec, qui parle d’un autre mec, qui a écrit un livre sur, genre, la nouvelle génération de chanteuses, parce que féminisme, parce que #MeToo, et regardez comment la couverture du livre est même mauve, comme le féminisme, waouw, cet engagement m’émeut. Sur une échelle de zéroContinuer la lecture de « D’où #MeToo c’est ton argument de vente? »

D’où la raison, c’est pas l’émotion?

La Libre s’illustre encore, cette fois par un édito prenant à bras-le-corps la notion de « cancel culture ». Ah oui mais non, pas pour adresser toutes les choses intéressantes qui auraient pu être adressées. Le débat ne manque pas de fond pourtant. Mais La Libre choisit, avec la constance de ceux qui n’ont rien à y gagner, de rester sur la forme, en opposant celleux qui aimeraient bien débattre, et celleux qui, emmêlés dans leur émotivité envahissante, censurent.

D’où tu me suces pas quand je plie le linge ?

D’après Le Monde, quand un homme cis fait tourner un séchoir, ça mérite un article. Alors j’te dis pas quand il prononce le mot « parité ». Quand la barre est bien basse et qu’on veut nous faire croire que rien, c’est déjà quelque chose : bienvenue dans la culture de la gommette. Le Monde, qui a décidémentContinuer la lecture de « D’où tu me suces pas quand je plie le linge ? »

D’où l’IVG en Pologne ça te concernerait pas ?

Tu te rappelles qu’il y avait eu une menace de restreindre encore plus l’accès à L’IVG en Pologne y’a quelques mois ? Que les Polonais.es étaient descendu.es en masse dans la rue pour dénoncer cette mesure ? Que le gouvernement avait dit « oui oui on vous entend, on réévalue et on vous dit quoi okayContinuer la lecture de « D’où l’IVG en Pologne ça te concernerait pas ? »

D’où la meilleure façon de dénoncer un système d’oppression serait de ne pas en parler. Du tout. Comme ça on est sûr.

La youtubeuse Charlie Danger a commis l’irréparable en osant poster une vidéo qui parle que de femmes. Non mais ça va pas bien la tête?

D’où t’as encore confondu égalité et inégalité (oh bah zut)?

Il semblerait qu’il y ait confusion dans la tête de certain·es petit·es distrait·es ces jours-ci, qui ont encore confondu patriarcat et distribution d’oursons Haribo. Ah oui parce que jouer à l’égalité pour du semblant ça se voit, en fait. Mais oui. So ballot, je sais.

D’où on va barboter dans une piscine de male tears avec les 3 mecs et demi qui gagnent moins que leur femme ?

Une « surprenante étude » relayée par Le Monde nous apprend exactement rien du tout sur l’état actuel du patriarcat. Enfin si, que c’est « dur dur d’être dominant », ou plus précisément que « être dominant c’est ma passion et si je le serais pu je serais tout chagrin ». Et le Monde te fout ça peinard en mode percéeContinuer la lecture de « D’où on va barboter dans une piscine de male tears avec les 3 mecs et demi qui gagnent moins que leur femme ? »

D’où j’ai rien à dire un 25 novembre ?

Aujourd’hui c’est la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Et je me tais. Allez pas croire que je m’en fous. Allez pas croire que j’ai rien à vous dire. Allez surtout pas croire que je pense pas à vous, à nous. Je fais que ça. Je sens depuis plusieurs joursContinuer la lecture de « D’où j’ai rien à dire un 25 novembre ? »

D’où les mecs seraient nos meilleurs alliés?

Sexisme obséquieux à la RTBF, incarné cette fois par Félix Radu. Dans sa chronique radio, il nous a dégommé en 5 minutes tout un bingo sexiste à lui tout seul. Ah oui, et ça parlait de féminisme. D’abord j’ai eu la gerbe. Et puis j’ai vu les partages autour de moi, les commentaires kikou-lol-il-est-génial-ce-Félix, lesContinuer la lecture de « D’où les mecs seraient nos meilleurs alliés? »

D’où qu’ils sont les hommes matures qui savent vraiment gérer un pays?

On a un gouvernement dis donc! Et pour fêter ça, le quotidien belge Le Soir titre : « Gouvernement fédéral: des jeunes, des femmes, des néophytes – un casting insolite ». Mais nous rassure en chapeau: « Cela s’explique ». Ouf que ça s’explique. Encore un peu ça s’expliquait pas. Mais non, ça s’explique. Bon, je serai brève parceContinuer la lecture de « D’où qu’ils sont les hommes matures qui savent vraiment gérer un pays? »

D’où c’était ça tes excuses, Roméo?

Et sinon ça va les excuses de merde? Tu touches une femme sans son consentement et t’es applaudi parce qu’au moins t’as dit « déso »? En fait la barre est tellement basse qu’on doit se contenter de ce torchon qui n’admet rien, minimise et tente quand même d’avoir le beau rôle, c’est ça ? Merci maisContinuer la lecture de « D’où c’était ça tes excuses, Roméo? »

D’où on peut venir avec nos seins mais vraiment si on peut pas faire autrement?

Le Musée d’Orsay a refusé l’accès aux lieux à une étudiante, à moins qu’elle ne se couvre. Parce qu’elle est arrivée avec un couteau en disant qu’elle allait défigurer toutes les oeuvres et que non j’déconne, elle portait juste un décolleté. Je vais aller straight to the point parce que je suis à la foisContinuer la lecture de « D’où on peut venir avec nos seins mais vraiment si on peut pas faire autrement? »

D’où Kaufmann vient poser ses couilles sur la table?

[TW violences conjugales et viol. Discours mascu. Responsabilisation des victimes.] J’ai écouté l’épisode des Couilles sur la Table avec Jean-Claude Kaufmann. Comment j’ai pas trop trop aimé. J’ai eu envie de casser des choses. J’ai mis du temps à comprendre ce qui se passait, j’étais pas prête. Puis j’ai eu envie de débriefer thérapeutiquement. ViensContinuer la lecture de « D’où Kaufmann vient poser ses couilles sur la table? »

D’où la question de l’IVG elle est pas vite répondue ? (Dis-moi que t’as la ref sinon on dirait juste que j’ai raté mon titre)

Je ne comprends sincèrement pas. Ou plutôt, je n’arrive pas à comprendre ça autrement que comme un petit vent de panique à l’idée de perdre un peu de contrôle sur nos utérus. Petit tour d’horizon de la mauvaise foi argumentative à l’œuvre autour de la question.

D’où tu suis pas bien les règles pour te plaindre correctement du harcèlement de rue ?

Je te préviens: aujourd’hui crier « D’OÚ? » ne suffit pas. Aujourd’hui crier « AAAAAAAAARGH MAIS D’OÚ, BORDEL DE CUL DE MERD-EUH » suffit pas non plus mais c’est déjà un peu mieux. A cause des connards dans la rue qui te regardent passer en se léchant littéralement les babines, puis d’une ribambelle de connards qui donnent leur avis sur la question comme des connards.

Bingo time: « Tu crées/perpétues une guerre des sexes » ou comment placer sur les dominé.es la responsabilité que leur oppression se passe en douceur

Se prononce aussi : Je suis humaniste avant tout / Je traite tout le monde pareil, moi je ne vois pas les couleurs / Pourquoi se déchirer alors qu’on pourrait marcher main dans la main vers un but commun?

Contexte: « Moi je suis là à être tout féministe, et les féministes elles font que dire que je fais pas bien, alors que je fais tout comme il faut, d’abord, même que. »

D’où tu sais réfléchir sauf pour tirer des conclusions ?

Y’a une place spéciale en enfer (c’est une expression, détends-toi) pour les gens qui ont toutes les cartes en main pour comprendre la situation et ses conséquences sur des gens qui ne sont pas elleux, et qui choisissent (car il s’agit bien à ce stade d’un choix) d’en tirer des conclusions erronées. Parlons du confort de ton « pas d’amalgames », veux-tu?

D’où François Bégaudeau serait sexiste alors qu’il est féministe?

Le mec le dit, le clame, l’affirme: il est féministe. Et nous, féminazis hystériques que nous sommes, on est là « nan, zou, au bûcher », tout ça pour un pauv’ commentaire sur son skyblog. Jamais contentes.

Bingo time: « C’est pas sur ce ton que tu vas faire passer ton message »

Se prononce aussi : «Tu ne donnes pas envie d’être écoutée avec toute cette colère» / «Tu serais plus lue si tu étais moins vulgaire» / «hystérie féminine classique: les femmes, leurs émotions, toussatoussa»

Bingo time: « Je suis un homme donc mon avis ne compte pas, c’est ça? »

Se prononce aussi : «D’t’façon les féministes supportent pas d’être contredites par un mec» / «D’où ma parole vaudrait moins que celle d’une meuf #sexismeinversé» / «On nage en plein womansplaining, non mais je rêve»

D’où les femmes sont bonnes en cuisine sauf quand c’est payé?

«Etoiles de mères: Quatre mamans de chefs nous livrent une des recettes qu’elles leur ont apprises». Un article typiques de fête des mères. Sexisme nauséabond sur son lit de foutage de gueule, qui veut?